maison 2013Les Fiches Techniques REMAT

Comment choisir ses fenêtres ?

Les fonctions majeures d’une fenêtre sont de permettre à la lumière de rentrer et d’avoir une ouverture vers l’extérieur tout en répondant à différentes exigences qualitatives.

Les termes à connaître


Les différents types d’ouverture

L’ouverture à la française

– forme la plus courante
– ouverture des vantaux par l’intérieur
– ouverture la plus grande
– meilleur renouvellement de l’air
– plus grande vision vers l’extérieur
– de un à plusieurs vantaux

L’ouverture coulissante

– gestion de l’ouverture souhaitée
– gain de place en intérieur
– utilisée pour des grandes dimensions
– existe en version galandage
– de un à plusieurs vantaux

L’ouverture oscillo-battante

– tous les avantages de l’ouverture à la française
– tous les avantages de l’ouverture battante
– permet d’aérer sans avoir à ouvrir en grand les fenêtres, tout en restant sécurisé
– de un ou deux vantaux

L’ouverture à soufflet ou abattante

– ouverture en partie haute
– utilisée pour la ventilation des garages et sous-sols

Les différents types de matériaux


Comprendre la performance thermique des fenêtres
– Le coefficient d’isolation « U » permet de connaître les performances d’isolation d’une paroi.
– Le coefficient Ug concerne l’isolation des vitrages
– Le coefficient Uw concerne l’isolation de la fenêtre dans son ensemble

Plus le coefficient est petit, plus le pouvoir isolant est important
– Le coefficient Sw définit la capacité de votre fenêtre à transmettre la chaleur d’origine solaire à l’intérieur de votre habitation
Plus le coefficient est grand, plus votre fenêtre laissera passer l’énergie solaire.
– le coefficient TLw indique la capacité de la fenêtre à laisser entrer la lumière naturelle dans votre logement.
Plus le coefficient est élevé, plus la quantité de lumière qui traverse votre vitrage sera élevée.

Choisir son vitrage en fonction de ses besoins

Plus de confort thermique ?
Les menuiseries que nous vous proposons sont constituées d’un double vitrage thermique (ITR = Isolation Thermique Renforcée). Ce vitrage est 40% plus performant qu’un double vitrage « ancienne génération » et génère donc des économies de chauffage.
L’intercalaire en fibre de verre « Warm-edge », positionné entre les deux vitrages, en lieu et place d’intercalaires traditionnels, accroit le pouvoir isolant global de la fenêtre.

Moins de bruit ?
Une menuiserie double vitrage standard offre déjà un bon rempart contre le bruit (affaiblissement acoustique d’au minimum 25 dB). L’augmentation de l’épaisseur d’une des deux vitres permet de réduire de moitié le niveau de bruit par rapport à un double vitrage normal.

Plus de sécurité ?
Pour la protection des biens et des personnes, il faut choisir un vitrage feuilleté composé de 2 verres assemblés entre eux à l’aide d’un film PVB (Poly Vinyle Butyral). Il offre une protection efficace contre les risques de blessures lors d’un choc ou comme retardateur d’effraction.

Décoratif ?
Le vitrage peut aussi être un élément de décoration s’adaptant à chaque type de pièces. Dépoli, avec ou sans motifs pour un rendu purement décoratif ou pour préserver l’intimité des espaces.

Différents types de pose et prises de côtes

Le choix de la pose dépend du type de chantier, maison neuve, ancienne, création d’une ouverture, dépose totale ou sur bâti existant. Il existe 4 types de pose : en rénovation, en feuillure, en applique ou en tunnel.


Pose en applique
Elle est principalement utilisée dans le neuf. Ce type de pose se justifie par la misen en place d’une isolation intérieure.


Pose en tunnel
Dans le cas d’une paroi de mur de forte épaisseur. Le dormant est positionné soit au nu intérieur de l’ouverture, soit à mi-distance.


Pose en feuillure
Elle est caractéristique des maisons anciennes. Dans la maçonnerie intérieure de la maison est réalisée une feuillure sur un ou plusieurs côtés. Le dormant est encastré dans le mur de la maison.


Pose en rénovation
Le nouveau dormant se fixe sur le cadre de l’ancienne menuiserie. Des profils d’habillages permettent une finition parfaite.